Forum de la communauté WRP

Bienvenue sur le forum de la communauté WRP.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pour l'Empereur!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deron

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 01/11/2013

MessageSujet: Pour l'Empereur!   Dim 3 Nov - 0:16

Chapitre I:
Je regardais le fond de mon verre, c'est drôle, lorsqu'on est désespéré, la mousses a le pouvoir de créer des formes, étranges, qui vous rappellent de mauvais souvenirs... Puis je posa mon verre, accompagné de quelques crédits sur le comptoir et l'homme derrière me resservit la même chose. Mon regard était attiré dans le liquide, impossible de regarder autre chose. Puis, comme tout le monde, j’imagine, dans ces moment mélancolique, je repensais à ce que j'avais fait en deux cents ans de vie.

Mes parents étaient morts, tué par des peaux vertes, ces créatures bestiales, capables des pire cruautés. Alors, j'ai marché dans les décombres de la partie haute de la ville, n'ayant pas de but, aucune idée d'où aller, le spectre aurait pus approcher sa face camarde que je ne l'aurais même pas vu, trop perdu dans mes pensés. En effet je ne le vis pas, une masse de muscle verte guidé par son instinct me chargea, je leva la tête, et mon regard vide chercha celui de la bête. Je n'y vu rien d'autre qu'une irrépressible envie de tuer. J'aurais dû mourir... Mais, l'Empereur protèges comme ils disent... Un de ses anges de la mort me sauva, d'un tir de bolter bien ajusté il envoya au sol ce qui servait de matière grise à l'orc. L'armure de mon sauveur était jaune, brillante, au centre du plastron se trouvait une pierre rouge d'où partait deux ailes de la même couleur qui s'arrêtaient sous les épaulières. Sur celle de droite se trouvait une flèche peinte en noir, du moins de ce que je pouvais voir et sur celle de gauche un poing dans un gant de fer également peint en noir dans un cercle blanc. Les deux lentilles de son casque se mirent à briller et tourna la tête vers ma direction pour s'arrêter net et il repartit de l'autre côté, sans même me lancer un regard.

S'il m'avait vu, il m'aurait sûrement tué et il aurait dû. Il aurait empêcher la mort de millions, voir de milliards d'innocents, de braves hommes. Avec le temps, j'ai acquis la certitude qu'il m'avait vu mais il n'a pas tiré. J'aurais aimé, il aurait empêcher le sacrifice d’innocents sur l'autel de mon héroïsme hypocrite.

Après le passage des space marines, la garde fut envoyé pour stabiliser la situation et chercher d'éventuel survivants.
Étant l'enfant d'une famille noble, qui ne l'était plus, j'ai été recruté comme cadet commissaire. Après une longue formation où j'ai appris toute sortes de chose, de comment exécuter un homme de façon à inspirer du courage au plus grand nombre aux prières à l'Empereur en passant par comment se servir des armes du commissaire. Puis, je fus ajouté à une escouade d'entraînement. Aller au plus fort des combats pour inspirer force et courage aux hommes est louable mais, risqué!

On étaient envoyé avec le trente-quatrième régiment Cadien dans le Segmentm Obscurus sur Lastrak II, un monde ruche qui subis l'incursion du chaos.

Chapitre II:
Alors que j'étais plongé dans mes souvenirs, la porte s'ouvrit. Une silhouette s'approcha a grand pas de moi. Je leva la tête, la personne était dans un grand manteau qui lui descendait jusqu'aux chevilles et sa tête était couverte par une capuche qui ne permettait pas de voir son visage, à peine son cou. Une voix neutre s'éleva.

"-Commissaire Dariel Draigo?
-Oui? Répondis-je avec monotonie.
-Suivez-moi.
-Sinon quoi? Je vais le regretter c'est ça?
Le sarcasme dans ma voix était clairement détectable, j'en avais vu un paquet des gars comme ça, à vouloir vous faire peur pour diverse raisons jamais louable en tout cas.
-Vous risquez effectivement de le regretter."

Sa voix était resté parfaitement neutre et il porta son poing au niveau de mon visage. Je m'attendais à ce qu'il tentes de me frapper mais je ne réagis pas, mes augmentations mécanique me donnaient un temps de réaction assez faible pour pouvoir réagir sans craindre un coup que j'aurais pu dévier. Mais il ouvrit son poing et ce qui se trouvait à l'intérieur me fit douter de ce que j'avais dit... L'éléctro-tatoo, un I stylisé avec au centre, un crâne humain. Je jura, me leva lui dit que je le suivais, en essayant de garder un ton le plus neutre possible. Il était seul et apparemment non armé, pendant un instant je dois avoué avoir pensé à le tuer puis à partir.

Une mauvaise idée, assurément. Après une quinzaine de minutes à marcher dans des ruelles nous arrivâmes à un transport de troupe de la garde impérial, nous montâmes à l'avant, derrière je pouvais entendre des hommes parler. Nous étions trois devant, le pilote était sûrement un membre du mechanicum. Il démarra et je tourna la tête vers l'inquisiteur.

"Pourquoi vous m'avez demandé?" J'attendis une réponse pendant quelques minutes mais aucune ne vint, puis un virage brusque. L'inquisiteur ordonna de descendre. A l'arrière était chargé un civil et huit soldats de la garde impérial. Nous étions en face d'un hangars, le mur portait les traces de quelques tirs et le techno-prêtre ouvrit une porte sur le côté. Le civil fut poussé sans ménagement à l'intérieur et les soldats l'installèrent brutalement l'homme sur une chaise. Étrangement, ce qui semblait être un prisonnier, était parfaitement calme. Quatre soldats sortirent pour monter la garde pendant que les autres s'écartèrent. L'inquisiteur s'approcha et tira en pleine tête avec son pistolet laser qu'il sortait de je ne sais où. Je regarda un à un les gardes impériaux puis le cadavre et finalement l'inquisiteur.

"Tout ça pour le tuer?..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour l'Empereur!   Dim 3 Nov - 0:50

Génial, mais je te conseille de faire un post par chapitre, ce sera plus simple à suivre 'w'. J'ai hâte de voir la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Deron

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 01/11/2013

MessageSujet: Re: Pour l'Empereur!   Lun 4 Nov - 13:06

(J'me suis dit que mettre une citation au début de chaque chapitre pourrait être... Mouais vous me direz si je continues ou pas)
"Hide yourself when the bullets fly and let the space marines do the job!"
-Unknown guardsman
Chapitre III:
L'inquisiteur ne me regarda même pas, il se retourna et alla d'un pas ferme vers le camion. Ce silence commençait à me taper sur les nerfs! Nous montâmes dans le camion et l'adepte du mechanicum démarra. Je tenta ma chance auprès de lui en lui demandant où nous allions mais il ne me répondit pas plus, j'avais perdu l'espoir que quelqu'un répondes à mes interrogations. Je regardais alors le paysage qui défilait devant nous... Une fois arrivé je reconnus facilement l'endroit. L'odeur âcre et le bruit sourd d'un Leman Russ en mouvement, le son dégagé par les décharges de laser de soldats à l'entraînement, l'entrechoquement de lames, de fusils laser équipés de baïonnettes... J'avais fuit cet environnement pour aller noyer ma nostalgie et ironiquement, j'étais content d'y revenir. Encor qu'être ramené à moitié soul par un inquisiteur n'était pas banal... Nous passâmes par la porte est des baraquements de la garde impérial et l'inquisiteur m'accompagna jusqu'aux bureaux de l'était-major.

Ce que je détestait dans ces salles là c'était la surchauffe, on se serait cru dans un sauna et ce dans toutes celles que j'ai pus fréquenté, et en deux cents ans de service j'ai accompagné un paquet de régiments. Mais cette fois, je m'en moquait comme de mon premier soldat exécuté. La salle était bien plus grande que celles que j'avais pu et autour de la même table se trouvait le seigneur général Swann, un space marine en armure qui semblait être faîte d'argent, un adepte du mechanicum dont le corps était quasiment entièrement robotique, deux autres inquisiteurs, rien de moins que le maître de chapitre des imperial fists dans sa plus belle armure jaune et une dizaine de gradés de la garde impérial. Mais ceci était que la seconde raison d'un grand étonnement, l'inquisiteur,ou comme j'allais le découvrir dans peu de temps l'inquisitrice, avait parlé!

"Je vous présentes le commissaire Dariel Draigo! Le space marine argenté tourna la tête, visiblement surpris.
-Draigo comme...
-Oui Lachost, comme Kaldor Draigo. Lachost me regarda alors comme l'Empereur en personne, il faudrait que je demandes à l'inquisiteur qui est ce Kaldor, si il daignes me répondre...
-Commissaire, je vous présentes le seigneur général Swann, l'archi-magos Lorgust venu tout droit de Mars, le maître des imperial fists, Vladimir Pugh et le justicar Lachost Phildar. Je lança un regard incrédule à Lachost.
-Vous êtes un chevalier gris? Le seigneur-général se leva et se racla la gorge.
-Si nous vous avons demandé c'est pour la mission la plus importante de toute votre vie, voir la plus importante qui n'ai jamais été donné dans tout l'Imperium ces derniers millénaires.
Ça, sa veut dire une mission suicide, j'ai souvent utilisé ce genre de phrase pour motiver les soldats. Si j'avais eu un crédit à chaque fois qu'on m'a dit ça...
-Mais Amberley, je vous laisses lui dévoiler les grandes lignes. Il s'était adressé à l'inquisiteur avec un regard insistant, celui-ci retira sa capuche laissant apparaître des cheveux blonds, une peau pâle et des traits fins, à des lieux de ce que je m'imaginais d'un inquisiteur, que tout le monde surnomme affectueusement, les psychopathe de l'Empereur.
-Une source à peu près sûr nous a informé où se trouvait le... Tombeau du... Maître de guerre, Horus."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deron

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 01/11/2013

MessageSujet: Re: Pour l'Empereur!   Lun 4 Nov - 15:39

"I have at my command an entire battle group of the Imperial Guard. Fifty regiments, including specialized drop troops, stealthers, mechanised formations, armoured companies, combat engineers and mobile artillery. Over half a million fighting men and thirty thousand tanks and artillery pieces are mine to command. Emperor show mercy to the fool that stands against me, for I shall not."
--Warmaster Demetrius, at the outset of the Salonika Crusade

Chap IV:
Je pense avoir été plus surpris par l'énoncé de la mission que par la beauté de l'inquisitrice. Plus je la regardais et plus elle s'éloignait du standard inquisitorial, c'est-à-dire un homme complété par un grand nombre d’implants  se frayant un chemin sanglant à la tronçonneuse à travers les ennemis de l'Empereur. Elle était loin d’être musclée et ses traits étaient si fins que j’avais du mal à l’imaginer sur un champ de bataille... J'étais bouche bée et me demandais si ça allait se remarquer, question stupide. Son rire cristallin me fit redescendre sur terre, je me retournai en entendant tout le monde rire, même Lorgust avait émis un bruit synthétique qui pouvait vaguement, et avec beaucoup d'imagination, être assimilé à un rire. Je me renfrognai et demanda avec peut-être un peu trop de véhémence que je ne l'aurais voulu, qui était Horus. Le seigneur général lança un regard inquiet à l'inquisitrice mais elle répondit que si je devais être lancé dans son tombeau, autant savoir qui il était.

« Vous le connaissez peut-être sous son autre surnom, l'archi-traître.
-Et bien... Non.
-Il y’a dix mille ans, l’Empereur est parti dans l’espace et laissa le commandement de ses vingt légions à ses fils, les primarques.
-Ça je le sais, c’est une des choses que les commissaires doivent connaître.
-Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que ces fils étaient loin d’être inatteignable par le chaos. Son favori, Horus qu’il nomma le maître de guerre fut corrompus.
Elle se tourna vers le maître de chapitre des imperial fists. Celui-ci acquiesça.  
-Donc nous allons nous infiltrer dans le tombeau du plus grand champion du chaos ? Ça m’a tout l’air d’une mission suicide, non ? Le seigneur-général Swann me répondit avec sourire sur les lèvres.
-Non car vous devez revenir vivant, avec le corps du maître de guerre si possible. Si nous le comprenons, imaginez ce que nous pourrions faire !   Sur le coup je dois avouer que j’avais du mal à voir ce qu’il serait possible de faire mais il eut la gentillesse de m’éclairer de ses lumières. Imaginez, nous pourrions peut-être soigner l’Empereur ! »

Je hochais la tête pour lui montrer que j’avais compris. Ce que je savais en tout cas, c’était que vu tout le beau monde autour de cette table,  ce jeter en plein milieu de l’œil de la terreur aurait  été la même chose… Vladimir énonça d’une voix claire et forte qu’entraîner tout son chapitre pour une croisade de longue durée serait impossible. Le seigneur-général le rassura et lui la séance fut levé. Je sortis en dernier et l’inquisitrice me rattrapa par le bras lorsque je me dirigeais d’un pas rapide vers mes quartiers.

« Commissaire, vous n’allez pas me laisser si vite ?  
Son sourire aurait pus me décider de rester à l’écouter même si elle fut une simple garde mais j’avais une envi irrépressible d’aller dormir.
-Bien sûr que non, en quoi puis-je vous aider ?
-Swann n’a pas énoncer son plan mais nous devons former une escouade qui se lancera dans le tombeau. Je fut surpris par tant d’informalité venant d’une inquisitrice mais mes années de service à ses côtés  m’apprendront que les inquisiteurs ne sont pas toujours aussi détaché qu’ils en ont l’air.
-Et je suis dedans j’imagine.
-Bien évidement, moi aussi, vous devrez trouver des soldats de confiance, l’état major a entièrement confiance en vos capacités. »
Elle s’en alla ensuite avec un petit rire satisfait, me laissant seul dans le couloir mal éclairé. Je m’en alla vers mes quartiers. Une fois arrivé là-bas je vit mon assistant derrière son bureau armé d’un stylo avec une montagne de documents. Il vint fermer la porte derrière moi et m’enleva ma veste d’uniforme.


Dernière édition par Deron le Mer 20 Nov - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deron

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 01/11/2013

MessageSujet: Re: Pour l'Empereur!   Mar 19 Nov - 21:26

Chapitre V:

Je remerciai Laurent d'un signe de tête et alla m'allonger dans un siège à porté. Avant de fermer les yeux je l'entendit soupirer.

En me réveillant il m'attendait avec une tasse à la main. Le goût légèrement amer du récaf avait le don de me sortir de mon ensommeillement.

"Il viens tout droit des plantations de la Mérique.
-Comme vous l'avez eu?
Je me disais bien que ce récaf était plus sucré que celui dont j'avais l'habitude mais j'ai goûté bien pire durant mes années de service.
-Disons que le seigneur-général Swann prend soin de ses haut gradés. Quant à l'inquisitrice elle m'a demandé de vous remettre ceci.
Il souleva un petit coffret en bois sombre ouvragé et en sortit un collier où pendait une petit flacon il me le montra et je m'approchai d'une fenêtre pour mieux l'observer à la lumière naissante du jour. Un petite quantité de liquide s'y trouvait.
-C'est bien ce que je pense?
-Absolument commissaire!"

Je n'était pas très pieu mais pour mon assistant, toutes choses est faîtes selon les volontés de l'Empereur, du battement d'aile d'un oiseau à une grande victoire de l'Imperium .Je mit le collier autour du coup, épousseta mon uniforme, repris ma veste et passa la porte. L'importante luminosité me fit plisser les yeux. Devant moi passait une escouade au pas de course et de l'autre côté l'inquisitrice.

"Mmm... Merci pour les larmes, comment les avez-vous eus?
-Un contact sur Terra, en sachant où nous nous rendions, je me suis dit que ça serais utile. Je n'en ai eu que trois et le seigneur-général a la troisième.
-C'est vrai ce qu'on raconte sur ces larmes?
-Si c'est vrai, Swann a dû en faire couler quelques unes. Sur ce, je dois vous laisser, bonne chance pour le recrutement."

De toutes façon je devais aller inspecter les troupes. Un peu plus loin je trouva un sergent et une dizaine de gardes qui se faisaient crier dessus à cause de leurs performances. En me voyant approcher le sergent m'incita à venir leur donner l'exemple. Je le regarda pendant quelques instants dans les yeux.

"Vous pensez qu'ils sont incapables d'apprendre? Vous les pensez abrutis?
En les regardant il était évident qu'il s'agissait de recrues fraîchement intégré au régiment.
-J'en ai parfois le sentiment monsieur!
-S'ils n'arrivent pas à apprendre c'est peut-être que le problème viens de l'instructeur.  
Je dégaina mon épée et me mit en garde. Il m'attaqua comme on mène une charge, sabre au clair, au dessus de la tête. Ses mouvements étaient lents, il fut facile de parer et de le désarmer. Ma lame était situé sous son menton et la sienne sur le sol.Je lui rendis son épée avec un sourire aux lèvres avant de continuer:
Nous allons affronter des spaces marines inféodé au chaos et des démons."

C'était une mauvaise idée que de faire ça, il devait entraîner ces hommes et s'ils ne le respectait plus ça risquait de poser problème.La matinée passa très vite et l'heure à la quel les soldats mangent arriva. J'allais devoir compter sur ces hommes une fois sur le champ de bataille alors autant familiariser avec eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deron

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 01/11/2013

MessageSujet: Re: Pour l'Empereur!   Jeu 21 Nov - 19:45

Chapitre VI:

Les commissaires peuvent aller manger au mess des officiers mais ce n'est que rarement mon cas, je préfères manger avec les gardes impériaux car vous serez avec eux sur un champs de bataille et que s'ils vous apprécient ils peuvent éventuellement vous sauver la vie. C'est pour cette même raison que je n'ai que très rarement recours à l’exécution car dans le chaos du combat un laser perdu passes facilement inaperçu et peut faire arrêter la carrière d'un commissaire... Ce que je ne soupçonnait pas dans ce régiment, c'était le schisme qui existait.

J'avais l'habitude de ne pas manger à midi et je me rendais généralement à la salle d'opération et le mess des soldats se trouvait sur le chemin avec des bruits sourds de lutte. Je porta la main à mon pistolet laser en m'approchant doucement et poussa la porte de ma main gauche. Une centaine de gardes impériaux se battaient et ils ne m'avaient pas attendus pour faire couler du sang. Quatre hommes, à ce que je pouvais voir, gisait dans une marre d’hémoglobine. L'Empereur soit loué qu'il soit interdit aux gardes de garder leur armes après l'entraînement! J'ai vu plus de retenus de la part de certains berzerkers de Kohrn!

Rapidement les prévôts accoururent et se jetèrent dans la mêlée pour calmer les gardes à grand coups de matraques électriques. Mais comme vous vous en doutez, c'était une très, très mauvaise idée. Les soldats, bien plus entraînés que les prévôts se jetèrent sur eux comme un seul homme et bien vite deux représentants de l'ordre gisaient dans une marre de sang. Je recula d'un pas, maintenant qu'ils étaient unis contre toute autorité impérial dès qu'ils m'auraient vus ils allaient me mettre en pièce... J'aurais pu partir sans qu'ils ne me remarquent si un abruti de prévôt ne m'avait pas appelé à l'aide...

Toute la salle se retourna et arrêta de se battre, je pu lire dans leurs yeux une féroce envie de me tuer. Je croisa les bras et dit:
"Vous, je pointai un soldat au hasard, va prendre un balai!
Quoi qu'ils aient pus s'attendre à me voir faire où dire ce n'était manifestement pas ça, la salle sembla se figer dans une attente confuse et le silence s'installa pendant en une seconde infinie. Personne ne fit un geste.
-Ce n'était pas une suggestion! dis-je en élevant la voix tandis que j’avançais d'un pas. Ce mess est une porcherie et personne ne quittera cette pièce tant qu'elle ne seras pas remise en ordre!
Ma botte glissa dans une flaque de sang en train de coaguler lentement.
-Vous, vous et vous! Allez avec lui cherchez des sceaux et des serpillères et prennez en assez pour tout le monde!
La confusion et l'incertitude commencèrent à se répandre, les soldats échangèrent des regards  nerveux tandis qu'ils commençaient à se rendre compte qu'ils étaient allé bien trop loin et qu'ils allaient devoir en supporter les conséquences. Les soldats que j'avais désignés firent quelques pas timides vers la porte.
-Au pas de gymnastique! Aboyai-je, aussi cassant qu'a l'entraînement."

Ils se ruèrent à l'extérieur, la discipline enracinée en eux commençant à reprendre ses droits. C'était fini, l'orage de violence avait disparu, comme absorbé par un paratonnerre. Après ce fut un jeu d'enfant, maintenant que j'avais établi mon autorité, le reste alla tout seul. Le temps que Keltar arrive avec une autre escouade de prévôts, j'avais déjà organisé l'évacuation des blessés, ou pire, des morts. Étonnement, beaucoup d'entre eux était en état de marcher, mais je voyais quand même passer un nombre trop important de civières à mon goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour l'Empereur!   Jeu 21 Nov - 21:18

Je suis tes chapitres, et ils sont vraiment intéressants. Tu parviens à créer un sentiment de réalisme fort, et tu maîtrises bien l'utilisation de la première personne du singulier.

Je te conseille de relire régulièrement tes histoires, afin de traquer les fautes et les corriger, car il y en a.

Mais le propos reste facilement lisible. Ce qui est difficile, c'est de ne pas se sentir emporté par ton histoire. C'est une qualité.

Bref, continue ainsi, j'ai hâte de voir la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Gen

avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 05/08/2012
Age : 22
Localisation : de retour ...

MessageSujet: Re: Pour l'Empereur!   Mer 27 Nov - 19:29

Entre nous, tu fonctionne à quel type de prométhéum ?
Mc Neil ? Abnett ? Dembski-Bowden ? Mitchell ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deron

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 01/11/2013

MessageSujet: Re: Pour l'Empereur!   Mer 27 Nov - 20:49

Rien de mieux qu'une bonne hache ou épée tronçonneuse pour régler tout problèmes, les flammes c'est pour les frimeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loup De Givre
Chaman de WRP
avatar

Messages : 938
Date d'inscription : 29/08/2013
Age : 18
Localisation : Proche ...

MessageSujet: Re: Pour l'Empereur!   Jeu 28 Nov - 19:03

Faut que je guette ça à un moment, où j'aurais le temps ^^


Loup-De-Givre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gen

avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 05/08/2012
Age : 22
Localisation : de retour ...

MessageSujet: Re: Pour l'Empereur!   Ven 29 Nov - 21:56

Deron a écrit:
Rien de mieux qu'une bonne hache ou épée tronçonneuse pour régler tout problèmes, les flammes c'est pour les frimeurs.
En fait, je sous entendais "tu lis quel écrivains de warhammer 40k ?"

Après, moi, je suis plus porté sur l'artillerie lourde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour l'Empereur!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour l'Empereur!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pour l'EMPEREUR de l'humanité!!!
» Pour l'Empereur!
» Pour l'Empereur !
» Pour l'Empereur ![validé]
» CAMPAGNE Episode 3 NOUS SOMMES PRÊTS A MOURIR POUR L'EMPEREUR, MAIS DE VIEILLESSE SI POSSIBLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la communauté WRP :: Communauté WRP :: Les Récits-
Sauter vers: